© 2016 Galerie Clémence Boisanté,
galerie art Montpellier - tous droits réservés

10, bd Ledru Rollin  34000  Montpellier
04.99.61.75.67 / contact@galerieboisante.com

HORAIRES : MAR.-SAM.  10h30-12h30  14h30-19h

  • Facebook Clean

 André Cervera

1/8

André CERVERA, né en 1962, vit et travaille à Sète.

A l’image du personnage, la peinture d’André Cervera est une pensée en mouvement, instinctive et sous pression. Elle est à la fois nerveuse et sophistiquée. 
Il sera reçu ensuite à l’Ecole des Beaux Arts de Marseille avec Aldo Biascamano. Rejoint par Tino Cosentino, ils créent le groupe « Yaros » et fuient les écoles et les cursus studieux. Les trois Yaros vont s’exprimer avec rage, pour un « art total », une pratique quasi tribale.

Abusivement assimilé à la Figuration Libre du fait de ses racines, André Cervera a, en une vingtaine d’année, développé ce que l’on pourrait qualifier d’ « expressionnisme latin », affirmé avec de plus en plus de maitrise et de rigueur. L’urgence de peindre le dévore. La peinture le brûle et le consume en un rituel vital, une obsession, un exutoire : peindre à l’excès pour peindre l’excès. Lorsqu’il peint il nous dit son propre rapport au monde dans ce qu’il a de démesuré. C’est à corps perdu qu’il se jette dans la peinture de la même façon qu’il raconte avec une exubérance exaltée les incidents de chaque jour.

Il n’y a pas de sophistication dans le discours d’André Cervera, la parole, en cascade, est guidée par l’émotion, la vérité. Aujourd’hui, l’artiste est comblé, invité dans le monde entier. Pour l’enfant de Sète, qui, comme les artistes de la Figuration Libre, vient du peuple, c’est une sorte de revanche, un hommage obstiné à son père qui en d’autres temps s’est fait lâchement voler sa révolution en Espagne.

Philippe Saule (extraits)